Livraison OFFERTE à partir de 40€. Offrez un jeu à vos amis plutôt qu'un bouquet de fleurs pour votre prochaine soirée!

Taper dans l’oeil


Si au sens propre l’expression taper dans l’œil semble empreinte de violence, il n’en est rien ! Si quelqu’un vous tape dans l’œil - au sens figuré - , vous ne risquez pas de ressortir avec un œil au beurre noir, mais plutôt avec le cœur qui bat la chamade. Vous perdez le fil ? Lisez cet article pour comprendre l’origine, la signification et l’emploi de l’expression taper dans l’œil.

Origine de l’expression «taper dans l’œil»

Taper dans l’œil, proviendrait de prime abord de l’illustration de la vision développée par Lucrèce. Cette dernière est évoquée dans De Rerum Natura et explique que les particules se détachent de la surface des choses pour venir frapper notre œil. Depuis cette époque et au fil des siècles, l’utilisation de l’œil pour véhiculer les idées d’attrait et de séduction s’est propagée. En effet, nos globes oculaires sont perçus depuis plusieurs siècles comme des « ouvertures » de notre corps qui laissent notamment entrer l’amour ou parfois la haine. D’où l’expression sortir par les yeux, quand on a un trop plein de haine. Nos yeux constituent donc une porte battante des sentiments et des émotions !

Au XVIIIème siècle, l’expression glisse légèrement pour devenir un œil unique : donner dans l’œil à quelqu’un ou donner dans la vue. Il s’agit d’expressions familières et populaires qui désignent le fait de produire « une impression vive sur quelqu’un par des agréments extérieurs », comme le précise le dictionnaire de l’Académie dans son édition de 1762. Ces adages suggèrent également qu’en se laissant charmer par des aspects souvent superficiels - que seul l’œil voit - le sujet peut « se laisser duper ». Au-delà de l’attirance transparaît donc l’aspect parfois trompeur qui donne tout son sens à l’expression actuelle taper dans l’œil.

Au XVIIème siècle, l’expression se fige pour devenir : mettre une personne à la gueule du loup. Ce qui signifie « l’exposer à des périls évidents, la mettre sans défense à la merci de ses ennemis », comme le précise Furetière en 1690. La nature transitive de l’expression devient réflexive à partir du XIXème siècle et arbore différentes formes : se mettre – se précipiter – se jeter – se fourrer dans la gueule du loup. La locution illustre un comportement dangereux, une démarche imprudente à l’initiative de la personne. Cette attitude est spontanée, impulsive voire irréfléchie. Celui qui se jette dans la gueule du loup, s’expose volontairement et de son plein gré à des périls en se livrant aux mains de ses ennemis. Périls, que la raison devrait l’inciter à fuir.

Au XIXème siècle, l’expression prend une nouvelle tournure et devient donner dans l’œil, qui désigne le fait de vouloir s’attirer les faveurs sexuelles du sexe opposé. Petit à petit, s’impose alors l’allocution taper dans l’œil, qui par la pertinence du verbe taper exacerbe le côté inchoatif - forme verbale qui indique qu’une action est engagée - du verbe : c’est le début, le sujet commence à plaire à quelqu’un, quelqu’une, il lui tape dans l’œil ! Vous suivez ?

Signification de l'expression «taper dans l’œil» 

L’expression désigne l’attirance d’une personne pour un autre individu ou un objet qui s’est imposé à lui par ses qualités ou ses atours. Elle peut souligner parfois un côté un peu superficiel : on parle souvent d’un objet ou parfois d’une personne qui souhaite paraître attrayant(e) par des moyens faciles, voire vulgaires.

Synonymes de l’expression «taper dans l’œil»

Quelques expressions synonymes existent, parmi elles : Avoir un coup de foudre, là c’est l’objet ou la personne qui nous touche en plein cœur et qui sollicite nos sentiments amoureux et nos pulsions séductrices. Tape-à-l’œil, est un dérivé de l’expression taper dans l’œil et désigne le fait de se faire remarquer, séduire.

Exemples d’utilisation de l’expression «taper dans l’œil»

« Depuis deux jours, elle me fait des avances de plus en plus catégoriques, je lui ai tapé dans l’œil et je me demande bien pourquoi. » Les boulevards de la ceinture, Patrick Modiano, 1972.

« Tu pourrais même taper dans l'œil d'un recruteur, dit-il. Alors, tu obtiendrais une bourse et tu n’aurais pas à faire de prêt » Si demain n'existe pas, Jennifer L. Armentrout, 2019

« Il est divorcé et il a la réputation d’un vieux dragueur, il regarde comme ça toutes les étudiantes mignonnes. Tu as dû lui taper dans l’œil …”, La théorie des corde, José Carlos Somoza, 2018

“ Il m'a tapé dans l'œil dès notre première visite. Toujours est-il que j'ai toujours eu l'habitude d'utiliser les transports en commun. Et, comme ceux-ci ne manquent pas à Boston, je ne me suis jamais acheté de voiture.” Boston : Affaires à terme - Enquête 1, Cherylin A.Nash, ‎Lou Jazz, 2020

Taper dans l'œil de quelqu’un c’est donc le séduire par ses charmes. Si l’expression prend tout son sens dans la conquête amoureuse, elle est aujourd’hui aussi bien utilisée pour le lèche-vitrine que pour conter fleurette !


Si vous voulez jouer et mimer des expressions françaises à vous fendre la poire, vous pouvez commander le jeu Mimetix sur notre site.