Livraison OFFERTE à partir de 40€. Offrez un jeu à vos amis plutôt qu'un bouquet de fleurs pour votre prochaine soirée!

Boire un canon - Expression


Et si on allait boire un canon ? Pas de panique la personne qui vous a fait cette proposition est tout à fait sensée et ne se réfère pas au « canon d’artillerie » !

Pour comprendre l’origine de « Boire un canon », il faut remonter le temps. Zoom sur la définition et les racines de cette expression française.

  1. Les origines de l’expression
  2. Définition de l’expression
  3. Synonymes et dictons analogues à l’expression
  4. Exemples d’utilisation de l’expression

 boire un canon expression

 

« Boire un canon », les origines de l’expression

Elle apparaît au XVIème siècle. A l’époque, le canon est une unité de mesure qui représente 1/16ème de pinte soit 6 cl. Ce dosage était alors couramment utilisé pour la dégustation de vins et spiritueux. A compter du XIXème, le canon désigne simplement un verre de vin. Étymologiquement, "canon" vient de la "cane", ou cruche, qui désigne un petit contenant de liquide. D’où la canette de bière ou de boisson sucrée !

 

Définition de l’expression « Boire un canon »

Signification au sens propre

Le canon désigne successivement, au cours des siècles, une unité de mesure puis plus simplement un contenant – le verre - réservé aux vins et spiritueux.

Signification au sens figuré

Si à compter du XIXème siècle, « Boire un canon » signifie « Boire un verre de vin » plusieurs interprétations se diffusent à la même époque.

Pour certains, l’expression se réfère à la manière de boire le vin « d’un coup » et donc « d’un coup de canon = un canon ». D’autres associent son origine à une tradition maçonnique qui voulait que les convives tapent simultanément leur verre sur la table avant de l’engloutir d’un trait. Le bruit émis par les verres évoquant celui d’un coup de canon !

 

Synonymes et dictons analogues à l’expression « Boire un canon »

L’expression similaire la plus connue est certainement, « Boire un coup » qui signifie « boire un verre d’alcool ». Elle tire son origine du vieux français où le « coup » désigne une quantité de liquide pouvant être ingérée en une seule fois. L’expression « Prendre un verre », reprend l’idée d’aller partager une boisson alcoolisée avec un proche. On parle également de « payer un canon » pour offrir un verre à quelqu’un.

 

Même si les verres de vin aujourd’hui contiennent plus de 6cl, l’expression « Boire un canon » a perduré dans le temps et s’est diversifiée. Aujourd’hui, on retrouve des expressions dont les fondements rappellent “Boire un canon” comme :

  • « Boire un canon soviétique », qui désigne la consommation d’un verre de vin rouge.
  • « Un petit canon », qui évoque les ballons de vins rouges et blancs servis dans les bars et cafés français uniquement aux comptoirs.
  • Le verbe « Canonner », synonyme de boire un verre
  • « Se nettoyer le canon de fusil », qui évoque le fait de boire une rasade d’eau-de- vie

 

Exemples d’utilisation de l’expression « Boire un canon »

« Il entrait volontiers boire un canon avec les camarades. Tout de même, on était pas mal chez le marchand de vin : on rigolait, on restait là cinq minutes. » Emile Zola, L’Assomoir, 1877

« Le canon, faut comprendre aussi que c'est pas seulement du pinard, mais que c'est de l'amitié. » Louis de Funes, La Soupe aux Choux

Alors, et si on allait boire un canon en jouant à Mimetix maintenant ?