Livraison OFFERTE à partir de 40€. Offrez un jeu à vos amis plutôt qu'un bouquet de fleurs pour votre prochaine soirée!

Avoir un chat dans la gorge


Vous êtes malade comme un chien, vous avez la chair de poule, une fièvre de cheval et un chat dans la gorge ? Outre le fait de consulter un médecin urgemment, vous constaterez que les expressions animales sont un héritage important de la langue française. En particulier quand il s’agit de décrire notre état de santé. Mais alors, quelle est l’origine et la signification de l’expression avoir un chat dans la gorge ? On vous l’explique dans cet article.

Origine de l’expression « avoir un chat dans la gorge »

Signification au sens propre

Littéralement parlant, vous en conviendrez, la locution du chat dans la gorge n’est pas – à première vue - empreinte de sens. Effectivement, il demeure compliqué de s’imaginer avoir ce félin coincé dans le gosier, non seulement par sa taille mais aussi par l’incongruité de cette représentation. C’est au figuré que l’expression prend tout son sens !

Signification au sens figuré

On attribue diverses origines à cette expression. La première constitue un parallélisme entre le son émis par une personne enrouée et le ronronnement du chat. En effet, la voix cassée d’un individu évoque un ronronnement sourd. Avoir mal à la gorge, c’est donc « avoir un chat qui ronronne sourdement dans le creux de sa gorge ».

La seconde explication de cette locution fait référence au chas et non pas au chat. Eh oui, entre les deux il n'y a qu'une lettre de différence. Le chas est la colle d’amidon dont on se sert pour effectuer des tissages. Il s’agit d’une « pâte formée par le grain que l’on fait mollir dans l’eau pour séparer l’amidon du gluten » comme le précise le dictionnaire de l’Académie Française. Le chas dans la gorge qui entrave le gosier serait donc une sorte de pâte blanchâtre grumeleuse similaire à la colle d’amidon. En outre, une substance identique aux glaires qui encombrent la gorge !

Enfin une autre interprétation de cette expression – qui date du XVIème siècle - serait l’amalgame entre le maton qui désigne un grumeau ou du lait caillé (maton de lait) - comme on peut en trouver dans la béchamel par exemple - et le matou, appellation familière du chat. Plus tard au XIXème siècle, le maton caractérise non plus les grumeaux mais un amas de poils, de laine et de fibre de papier qui entraîne une obstruction des orifices. De maton à matou il s’en faut d’une voyelle ! Dès lors, on ne dit plus avoir un maton dans la gorge mais avoir un matou dans la gorge. Par déformation, le matou devient chat et de là naît l’expression avoir un chat dans la gorge !

Signification de « avoir un chat dans la gorge » 

On utilise cette locution pour parler d’une personne enrouée, souffrant d’une irritation, de grattements ou d’un mal de gorge.

Autres utilisations du « chat » dans les expressions françaises

Voici quelques expressions connues et couramment utilisées qui font références à nos amis félins : 

  • « Donner sa langue au chat », qui qualifie le fait pour une personne de renoncer à deviner ou de ne pas trouver la réponse
  • « De la bouillie pour chats », pour qualifier un travail bâclé ni fait ni à faire
  • « Appeler un chat un chat », pour aller droit au but et fuir le politiquement correct, bref ne pas chercher midi à quatorze heures !
  • « Il n’y a pas un chat », il n’y a personne
  • « Réveiller le chat qui dort », réveiller une affaire endormie ou un ennemi assoupi
  • « Il n’y a pas de quoi fouetter un chat », lorsqu’on parle d’une affaire sans importance

Traduction de l’expression « avoir un chat dans la gorge » à l’étranger

Nos voisins anglais et allemands ont quant à eux évincé le chat pour … la grenouille ! En anglais on dit pour qualifier une gorge enrouée : « to have a frog in the throat ». En allemand, cela donne « einen Frosch im Hals haben ».

Exemples d’utilisation de l’expression « avoir un chat dans la gorge »

« Tout à coup, l'expression « avoir un chat dans la gorge » prenait tout son sens. J'avais réellement un chat dans la gorge, et je n'arrivais pas à le faire sortir – les pastilles, ça n'arrangeait rien. » Mutants, tome 1 - Les amitiés sauvages : Mutants, Karine Glorieux, 2020 

«Ah pourquoi ? – On est jeudi !» «Passe-moi le champagne, j'ai un chat dans la gorge.» «Comment s'appelle ton mec ? – Lequel ?» «Je lui ai envoyé une flamme, il a répondu concombre, j'ai répondu cœur, il s'est abonné.» Passe-moi le champagne, j'ai un chat dans la gorge, Loïc Prigent · 2019

« J'ai toussé toute la nuit, et ce matin ma voix est devenue bizarre. Maman a dit que ce n'était pas grave, que j'avais «un chat dans la gorge». - UN CHAT DANS LA GORGE ? J'ai demandé, mais combien de temps il va rester ? » Un chat dans la gorge, Yann Walcker, ‎Tristan Mory · 2017

« Un chat de poils ? Ou un chat à poil ? Lucile rit de son lapsus, puis s'esclaffe carrément : « Hier, j'ai beaucoup ri, parce que quelqu'un disait : « J'ai un chat dans la gorge ! » Dans l'œil, dans la gorge... Que de chats ! » Le Chat et le divan - Page 126, Christiane Barlow · 2013

L’expression avoir un chat dans la gorge a une origine bien particulière qui remonte à plusieurs siècles. Elle est tout simplement le fruit d’une déformation linguistique ou qui sait d’une interprétation auditive… à chacun de choisir l’explication qui lui parle ! Désormais, lorsqu’on vous demandera d’expliquer l’expression « avoir un chat dans la gorge », plus question de donner votre langue au chat !


Si vous voulez jouer et mimer des expressions françaises à vous fendre la poire, vous pouvez commander le jeu Mimetix sur notre site.